• Regarde-moi dans les yeux !

    Parler en regardant son interlocuteur dans les yeux, quel défi ! C’est plus fort que nous, on baisse les yeux, ou regarde ailleurs. Le réflexe de Paralysie par la peur et le réflexe de Moro ont sans doute encore trop de contrôle sur vos réactions. Ce n’est pas une fatalité !

    Une intégration de ces deux réflexes peut vous permettre un contact visuel plus serein qui ne vous met pas mal à l’aise !

  • Fatigué.e ?

    Malgré tous ses efforts, il.elle finit toujours par écrire couché.e sur sa table. On pourrait croire qu’il.elle est fatigué.e, et pourtant…

    Le réflexe Tonique Asymétrique du Cou est sans aucun doute encore actif et l’empêche de se positionner face à sa feuille. Le passage de la ligne médiane est sans doute difficile à effectuer et cela risque de l’embêter également dans la lecture.

    Il n’est pas trop tard pour aider ce réflexe à rentrer au placard !

  • les jambes en W

    Votre enfant s’assied toujours par terre, les jambes en W… Il enroule aussi ses pieds autour des pieds de la chaise (ou secoue sans arrêt ses jambes).

    C’est très probablement dû au Réflexe Tonique Labyrinthique (RTL) qui agite ses jambes à chaque mouvement de tête.

    Un accompagnement en intégration des réflexes archaïques peut permettre à votre enfant de s’asseoir sans mettre à mal ses jambes et les ligaments de ses genoux.

  • Beurk !

    Les morceaux, les textures, les couleurs, tout est sujet à un tri et à d’éventuels conflits. Les repas sont devenus bien compliqués et ne sont un plaisir pour personne.

    Le réflexe de paralysie par la peur (RPP) et le réflexe de Babkin ont sans doute mis leur grain de sel et mériteraient de rentrer au placard pour permettre à tout le monde de retrouver une sérénité à table.

  • Aaaaaaaah !!!

    Une porte qui claque, quelqu’un qui vous fait « bouh ! », un bruit soudain,… et votre cœur s’emballe. Vous criez et mettez du temps à vous remettre de vos émotions.

    Moro est sans doute encore actif chez vous et envoie des signaux exagérés à votre cerveau.

    Après quelques séances d’intégration des réflexes, à vous les films à suspense !